jeudi 22 décembre 2011

Le jour le plus court


Petit post d'occasion, éphémère (ou pas), selon l'humeur...


Bon, elle a un peu piqué la mélodie du début à Mozart, je suis d'accord. Il faut rendre à Wolfgang ce qui etc. ^^

https://lh5.googleusercontent.com/-oCzID37frBU/Tu6NgqXQrRI/AAAAAAAAE5w/bzIl2WWmx9g/s304/sk_fleurs_fond.gif
Oui, parfois j'ose faire dans le gif kitch... et même, j'aime ! ♡

... J'ai chanté dans du noir.
Ma chanson s'éleva dans l'ombre, et la première.
C'est la nuit qu'il est beau de croire à la lumière !

Edmond Rostand, Chantecler, A. II sc. 3


Il paraît que Noël vient du mot nael, lui même évolution de natalis, la "naissance". Logique. C'est donc l'occasion de célébrer le miracle de la naissance, de la vie, et aussi l'espoir en la renaissance.... Pour toutes ces raisons, le moment est aussi, bien sûr, celui de la fête des enfants, qui sont l'incarnation-même de tous ces éléments, et de tout temps le symbole de l'espoir.
Mais je viens de trouver quelque part sur le net une autre jolie idée : celle que le mot aurait en réalité pour origine la contraction de neos helios, c'est à dire "nouveau soleil". Et cette idée me plaît beaucoup, je dois dire...

Dans un style un peu antagoniste, certes -mais toujours très glamour, lol !-, voici une illustration que je viens de découvrir et qui, en plus d'être drôle, ravira les contestataires de tout poil ou.. de tout plumage, de toutes écailles, etc. (et dont je fais souvent partie, il faut bien le reconnaître) :


Si si... On peut avoir de multiples et très légitimes raisons de ne pas aimer Noël, il faut y penser !
source

Pour ceux qui désapprouveraient (mea culpa, mea maxima...), voire se sentiraient instantanément heurtés dans leur sensibilité noëlienne, remplacez directement l'image par celle-là :

http://api.ning.com/files/iTuydBk7jraooN5g5Ka7RlP1vHHmSiv0k8Q28Gb1VZXP8YwThkxqf0rserzDForkljKN6r7ZftqaNOdm2TKqrviWXGNJcqZQ/hairxmastree.jpg
source

Quoiqu'il en soit, le moment est venu de se réjouir intensément du retour prochain (et certain !) de la lumière, chaude et douce, des beaux jours et tout ce qui va avec !
*bonheur bonheur*
Aussi, afin de fêter dignement le solstice d'hiver cette année (12 jours de liesse, selon la tradition), j'ai envie de poster simplement quelques images évocatrices (oh, les zoulis fonds d'écran !...), en commençant par l'affiche du Festival des Lanternes de Vancouver...


(Cliquer ICI pour voir le site)

... suivie de quelques allégories de l'hiver :


source : Natalie Shau, sur DeviantArt (joli et un peu macabre aussi)


source


from link


source

La magie de la renaissance perpétuelle de la lumière...


source


source


source

... et l'arbre de la vie (que l'on célèbre, que l'on illumine, que l'on brûle).


source


source


source


source

Et enfin, les aubes nouvelles (les nouveaux chemins, la liberté) :


source


source


source

Je souhaite à tous ceux qui passeront par là, en cette période, de très bonnes fêtes. Et je formule des voeux pour que la nouvelle année nous apporte à tous le meilleur que nous puissions espérer.
Sombrelune


Sinon, pour finir avec une boucle (d'or ! -l'esprit des contes, toujours...) et un secret mytho-polaro-cosmique... savez-vous d'où viennent réellement les étoiles ?


mardi 6 décembre 2011

Petit loup / grandes dents




Un post rapide (du coup je zappe totalement mon programme de la soirée), parce que je viens de manquer d'en tomber de ma chaise...
... et ça faisait longtemps ! ^^
(clic tout et tu meurs tellement c'est en HD !!! *Sombrelune en mode totale régression verbale*)




Euh... *mazette*. Il est bien majeur, maintenant, lui... c'est ça, hein ?


(source pour la dernière)

Tu essuies une larme et t'apprêtes à laisser un petit commentaire enthousiaste ou désespéré car tu crois que c'est tout ? Que nenni... *gniiiii hihi hi*... prépare-toi à ramasser ta mâchoire à la fin, car voilà aussi Alejandr... Alexander (ouiiiiii, THE Eric LE vampire de True Blood, pour ceux qui l'ignoreraient encore) en prime ! :


*Damned...* Et dire que je n'ai toujours pas regardé la saison 3 ! *... mais que fais-je de ma vie ?*




(plus de belles photos ici et ici)

Source : Taylor Lautner pour VMAN et Alexander Skarsgard pour Interview par Steven Klein (...avec toute ma gratitude !!! *o*).
NB : Il s'agit du photographe qui avait -entre autres- réalisé le clip de Lady Gaga pour le titre Alejandro, utilisé en introduction de ce post :


Bon, ben tant que j'y suis, une petite cerise bleue sur le gâteau (c'est frais, c'est joli), mais pourquoi s'arrêter en si bon chemin aussi ?...








(d'autres jolies photos )

Source : Taylor Lautner pour l'Uomo Vogue Italia par Francesco Carrozzini.

Allez, d'accord : une dernière pour la route (quand je suis lancée, je sais, j'ai du mal à m'arrêter), et... faites de beaux rêves !


source

Voilà voilà. Eh ben, moi aussi, tout ça, voyez-vous... ça m'a fait comme un choc. ^^

dimanche 20 novembre 2011

Contes III : ... autres merveilles


Au cours de mes recherches concernant l'histoire de La Belle et la Bête, j'ai pu croiser nombre d'illustrations et de créations plus splendides les unes que les autres. Et pas seulement concernant ce conte.
Elles méritent donc bien que je les transmette à mon tour, dans un article spécialement dédié (mais qui ne peut, malheureusement, en présenter qu'une infime partie !). De quoi rêver encore, bien au chaud, en ces mois d'hiver...



Je débute avec les dessins illustrant le conte qui m'ont le plus touchée. Ils sont magiques, poétiques, raffinés, tendres, délicats... Un pur bonheur, par Angela Barrett.


La Belle et ses oiseaux... imprimés sur le tissu de sa robe !... et la forme du buisson rappelle la silhouette de la Bête. Une jolie idée.


L'arrivée du père au palais enchanté.


Une esthétique fin XIXe et une Bête indéfinissable mais menaçante. Des roses superbes.


La cage dorée de la Belle.


Le face-à-face nocturne.


Les jardins.


La Belle retrouve la Bête à l'agonie.
source for all

A travers les multiples illustrations faites au fil du temps, il est aussi amusant de découvrir les différentes "gueules" qui ont été données à la Bête :

Le sanglier, pour Walter Crane (remarquez les bottes spéciales !).



La trompe d'éléphant -fidèle au conte !- pour Henry Justice Ford.



Une superbe version trouvée sur un site, plus manga, de Kirsi Salonen :



Celle d'Eleanor Vere boyle (la seule Bête avec des crocs rappelant le... vampire smilodon ?)




(ornements trouvés dans une édition de 1765 du livre de Mme de Villeneuve, consultable ici et . Merci à LibriVox pour le lien vers le Google e-texte.)

Les illustrations qui suivent ne concernent plus La Belle et la Bête en particulier (sauf la première) mais, plus largement, l'univers féerique des contes.

Edmond Dulac, un magicien de l'illustration bien connu (et Toulousain !) :


La Belle et les oiseaux (un des éléments les plus fantaisistes du conte : ils servent de porte-paroles aux autres animaux-serviteurs).


Une jeune femme dans des jardins fleuris, de nuit. Heure et lieu propices à toutes les féeries.


La découverte d'un mystère...


Une magnifique allégorie de la nuit.


Un esprit de la neige. Cette ambiance me renvoie instantanément à Godric's Hollow (Harry Potter et les reliques de la mort), un de mes passages préférés de la saga.


Au-dessus des nuages...
source for all

Anne-Julie Aubry (découverte grâce à un swap de Mypianocanta. Merci !) paraît être une jeune femme particulièrement sensible et touchante. Illustratrice contemporaine, son univers est qualifié de "gothique romantique". Ses productions sont en vente sur Etsy... et sa playlist est géniale !




Des jeunes femmes aux oiseaux...


Un loup, une clef, un flamant rose... toujours entre neige et étoiles...


Des roses rouges pour la reine de coeur, et une ombre chinoise merveilleuse.


source for all



Les personnages de contes inspirent aussi régulièrement la photographie.

Dakota Fanning par Karl Lagerfeld:


En "Belle au Bois Dormant",


en Rapunzel,


et en Petit Chaperon Rouge.

source for all

Annie Leibovitz, incontournable, bien entendu :


Scarlett Johansson en Cendrillon,


Olivia Wilde ("N°13" dans Dr House) en méchante reine et Alec Baldwin en miroir magique,



Zac Efron et Vanessa Hudgens pour incarner la scène du baiser de La Belle au Bois Dormant,


et Rachel Weisz, parfaite en Blanche Neige.

source for all


Oups, désolée, ça m'a échappé... (mais c'était dans le thème ^^)



Et, puisque Noël approche, voilà quelques merveilles à porter sur soi, créées pour notre plus grand plaisir par Persephone ("Pretty things for weird women") et en vente sur l'inégalable Etsy.

Amour et Psyché, l'histoire originelle :



La fée (conteuse) et sa grenouille :



La Petit Chaperon Rouge :



Quelques Petite Sirène





Une étonnante version de Blanche Neige dans laquelle la méchante reine triomphe et obtient le coeur de la princesse :







Alice au Pays des Merveilles :










Bonus :

La clef des songes, dans un style plus steampunk,



la fiancée du vampire,



le Sommeil et les Rêves,



Tristan et Iseult,



et je ne peux m'empêcher d'ajouter ces deux versions (rose et bleue) de Marie-Antoinette ainsi que cette incroyable parure Tudors ! :


(cliquer pour agrandir)



Enfin, comment ne pas conclure encore par quelques bandes-annonces ? Que ce soit sur le petit ou le grand écran, les contes ne cessent d'êtres revisités, réinterprétés, détournés... pour notre plus grand bonheur !

Blanche Neige et le Chasseur/Snow White and the Huntsman (en VO) :



et dans une version plus drôle... Mirror, Mirror (VO aussi) :



Pour les amateurs, la nouvelle série Once upon a time, actuellement en cours de diffusion, mêle l'univers de contes et la réalité contemporaine avec beaucoup de fraîcheur et d'inventivité. Et on a notamment le grand plaisir d'y retrouver Robert Carlyle, captivant, en Rumpelstiltskin (Outroupistache/Tracassin...) ! La bande-annonce à voir : ICI.

Un ajout de dernière minute (et toujours dans la perspective "Noël approche" ^^) ! L'auteur de Manga Kaori Yuki a, elle aussi, revisité (de manière à la fois drôle, macabre, et un peu perverse...) l'univers des contes, au travers des 4 tomes de la série Ludwig Revolution :

http://a10.idata.over-blog.com/0/45/50/58/Ludwig-R-volution/Tome-1.jpg

Synopsis
: Il était une fois un prince se prénommant Ludwig. Par sa beauté et son esprit tout le monde s’accordait à le considérer comme le meilleur parti qui soit. Tout charmant qu’il fût, Ludwig se cherchait donc une fiancée à la hauteur de son parti. Ainsi, sur les conseils de son père, il partit en voyage à la recherche d’une princesse tout aussi charmante que lui...

Voilà un point de départ en contre-pied qui laisse envisager bien des choses...

Petit message

J'ai remarqué que, malheureusement, Deezer perdait parfois certains morceaux, mais je ne peux pas savoir lesquels... Alors n'hésitez pas à me laisser un petit message lorsque, au cours de votre lecture, vous rencontrez un lien mort dans mes players. Je ferai en sorte de le remplacer. Merci !